L'obésité pèse autant sur l'économie mondiale que le tabac ou les guerres

La facture est établie à 2 000 milliards de dollars par an pour le monde, selon un rapport publié jeudi. C'est plus que ce que pèse l'alcoolisme ou le changement climatique. 

L\'obésité touche plus de 2,1 milliards de personnes, indique un rapport publié le 20 novembre 2014.
L'obésité touche plus de 2,1 milliards de personnes, indique un rapport publié le 20 novembre 2014. (IMAGES BAZAAR / GETTY IMAGES)

Sa facture talonne de près celles du tabac ainsi que des "violences armées, la guerre et le terrorisme", équivalentes à 2 100 milliards de dollars. L'obésité coûte 2 000 milliards de dollars par an (soit 1 600 milliards d'euros), indique un rapport publié, jeudi 20 novembre, au Royaume-Uni. Soit 2,8% du PIB mondial. C'est plus que ce que pèse l'alcoolisme (estimé à 1 400 milliards de dollars) ou le changement climatique (1 000 milliards de dollars) à l'échelle mondiale.

Selon cette étude (en anglais) commandée par McKinsey Global Institute (MGI), plus de 2,1 milliards de personnes, soit près de 30% de la population mondiale, est considérée comme en surpoids ou obèse. D'ici à 2030, la moitié des adultes de la planète seront concernés, s'alarme MGI. L'étude estime que l'obésité est responsable de 5% des morts à l'échelle mondiale.

Un gros problème pour le Royaume-Uni

"L'impact économique et sociétal de l'obésité est profond et persistant", note encore l'étude, qui appelle les gouvernements de tous les pays à agir. Il cite ainsi 74 recommandations comme la réduction des portions dans les fast-foods, l'introduction d'aliments sains dans les écoles et la nécessité d'éduquer les parents.

Parmi les pays les plus concernés, se trouve la Grande-Bretagne. L'obésité coûte près de 60 milliards d'euros par an à l'économie britannique, soit pratiquement autant que le tabac, s'alarme le rapport. Il s'agit de la deuxième dépense la plus importante du "pays le plus gros d'Europe", ce qui entraîne une perte annuelle équivalente à 3% de son PIB.

Le Royaume-Uni présente le taux d'obésité le plus important d'Europe de l'ouest. Selon les derniers chiffres de Public Health England, 25% des adultes anglais sont obèses et 37% sont en surpoids, soit un total de 62% à se trouver au-dessus de la norme.