Volkswagen : premières plaintes de particuliers en France

C'est une première en France. Quatre propriétaires de la région de Marseille, s'estimant victimes d'une arnaque, vont déposer plainte contre le constructeur allemand.

(Quatre propriétaires de voitures Volkswagen vont porter plainte à Marseille © MaxPPP)

Après les révélations autour du scandale des tests mesurant la pollution, quatre propriétaires de véhicules de marque Volkswagen s'interrogent sur  les performances de leur voiture. Ainsi que le révèle le quotidien La Provence , deux automobilistes de Marseille vont déposer une plainte ce vendredi. Deux autres feront la même démarche dans les jours qui viennent. 

A LIRE AUSSI ►►►Volkswagen va rappeler les modèles aux moteurs diesel truqués

Les voitures de ces Marseillais correspondent-elles aux descriptions du constructeur allemand ? Ces propriétaires en doutent. Ils s'estiment victimes d'une arnaque et vont déposer plainte.  

"J'avais choisi VW pour son sérieux..." (plaignante) 

"Je trouve ça absolument scandaleux d’acheter une voiture extrêmement propre sur le papier et finalement d’être trompée. J’avais choisi cette marque (Volkswagen) pour des raisons de sérieux ", explique une des plaignantes.

Et elle n’avance pas que des arguments écologiques, car le préjudice selon elle est aussi économique. "Je comptais me séparer de cette voiture pour en acheter une autre et je pense que j’aurai du mal à trouver un acheteur potentiel et c’est ce qui m’a poussé à porter plainte ", poursuit-elle.

L'étape inquiétante du contrôle

"Il y a en a qui ne jurent que par Volkswagen et qui se sentent vraiment trahis " explique son avocat, Me François Sartre, ajoutant que "certains se sentent presque ridiculisés"

"Une femme m'a dit : 'Dans ma famille, tout le monde se fout de ma gueule'" - Me François Sartre, avocat des quatres automobilistes plaignants
--'--
--'--

Me François Sartre, qui représente les quatre plaignants, va même plus loin. L'avocat raconte qu'une de ses clientes a mis "plus de 30.000 euros dans l'achat de sa voiture et qu'elle ne sait même pas si cette voiture passera sans problème au contrôle technique".  

"A priori, s'il n'y a pas de modification, le contrôle technique interdira le véhicule, c'est une échéance pour tout le monde qui est inquiétante."

Les plaintes seront-elles recevables ? Oui, selon le défenseur de ces propriétaires, puisque "les faits sont reconnus par la direction internationale de Volkswagen" .  Donc, dit-il "le caractère pénal n'est même plus à discuter".

Une plainte pour tromperie aggravée et mise en danger d'autrui a déjà été déposée mercredi par l'ONG "Ecologie sans frontière".