VIDEO. Procès : les époux Le Guennec possédaient 271 oeuvres de Picasso

La justice se penche à partir de ce mardi sur le cas Pierre Le Guennec, ancien électricien de Pablo Picasso. Les descendants du peintre l'accusent, avec sa femme, du recel de 271 oeuvres.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Les époux Le Guennec comparaissent depuis ce mardi 10 février face au tribunal correctionnel de Grasse (Alpes-Maritimes) pour le recel présumé de 271 dessins, collages et peintures de Pablo Picasso. Pendant 37 ans, ils ont gardé dans leur garage ces oeuvres, dont l'estimation avoisinerait les 100 millions d'euros.

Un cadeau du maître ?

Pierre Le Guennec, ancien électricien de Picasso, affirme à France 2 être là pour "défendre (son) honneur". Il affirme avoir reçu des cartons remplis d'oeuvre des mains de Jacqueline Picasso comme un cadeau ; cette dernière aurait simplement dit : "Tenez, c'est pour vous". Le couple Le Guennec prétend avoir été proche des Picasso dans les dernières années du maître.

En 2010, Pierre Le Guennec décide de faire expertiser les 271 oeuvres et contacte la Picasso Administration. Claude Picasso, descendant du peintre, authentifie les créations mais dépose plainte. Selon lui, son père n'aurait jamais donné des dessins en vrac et sans les signer. L'audience doit durer trois jours.

Le JT
Les autres sujets du JT