VIDEO. Jusqu'à quel âge a-t-on le droit de conduire ?

Jugé pour un accident mortel, un octogénaire a été relaxé après avoir été déclaré "irresponsable" en raison de sa sénilité.

JEAN-CHRISTOPHE BATTERIA, MATHIEU BENITO / FRANCE 3

Faut-il interdire la conduite aux personnes âgées ? Le débat est relancé mercredi 2 juillet par le procès d'un octogénaire. L'homme de 89 ans est jugé pour un accident de la route qui a coûté la vie, en mai 2013, à un motard et a grièvement blessé son fils de 13 ans. L'accusé a été reconnu irresponsable en raison de sa sénilité.

Le procureur de la République souhaite donc qu'à l'avenir, la responsabilité des proches d'un conducteur sénile soit engagée. "J'envisagerais des poursuites pour homicide involontaire indirect, l'auteur principal serait le conducteur impliqué dans l'accident, mais les proches qui n'auraient pas fait le nécessaire ou pas saisi l'autorité préfectorale seraient susceptibles de voir leur responsabilité pénale engagée", explique Etienne Manteaux, procureur de la République d'Epinal.

Cette affaire relance le débat sur la visite médicale périodique, obligatoire dans vingt-deux pays de l'Union européenne sur 28, et pose la question des véhicules sans permis, pour lesquels la loi ne prévoit pas d'interdiction aux personnes malades.

Jugé pour un accident mortel, un octogénaire a été relaxé après avoir été déclaré \"irresponsable\" en raison de sa sénilité.
Jugé pour un accident mortel, un octogénaire a été relaxé après avoir été déclaré "irresponsable" en raison de sa sénilité. ( FRANCE 3)