VIDEO. Enfant né sous X : la justice refuse la garde au père biologique

Le père du bébé né sous X s'est vu refuser la garde de son enfant par la cour d'appel de Rennes. Une équipe de France 2 fait le point. 

France 2

La cour d'appel de Rennes (Ille-et-Vilaine) a tranché mardi 25 novembre. Elle refuse d'accorder la garde du garçonnet de 18 mois à son père biologique.
Yoan Delorme pensait que la justice allait lui rendre son enfant biologique.

Après la décision de la cour d'appel de Rennes de maintenir l'enfant auprès de ses parents adoptifs, sa déception est immense. "C'est des voleurs la justice. Je suis un père de famille qui se bat pour son fils et maintenant, ils refusent de me donner mon fils. C'est de la haine que j'ai contre le Conseil général", explique-t-il, remonté, au micro de France 2. Il a par ailleurs indiqué qu'il allait se pourvoir en cassation.

Les parents adoptifs soulagés

En prison lors de la naissance du bébé, Yoan Delorme a appris sa paternité plus tard. Il a demandé la garde de l'enfant, mais pas en bonne et due forme et trop tard, selon la cour d'appel. Dans l'intérêt de l'enfant, les juges ont estimé qu'il ne fallait pas le séparer de ses parents adoptifs.

"Nous sommes contents de cette décision, mais pour nous, cette décision, c'est simplement nous donner le droit de continuer notre vie et le droit pour notre fils de continuer sa vie dans l'environnement dans lequel il se développe à merveille", confie le père adoptif de l'enfant.

Le JT
Les autres sujets du JT
Yoan Delorme, père biologique d\'un enfant né sous X demandant en justice la restitution de son garçon, le 13 octobre 2014 au tribunal de Rennes (Ille-et-Vilaine).
Yoan Delorme, père biologique d'un enfant né sous X demandant en justice la restitution de son garçon, le 13 octobre 2014 au tribunal de Rennes (Ille-et-Vilaine). ( MAXPPP)