VIDEO. Brûlée et chauve après une décoloration, elle a été dédommagée

Annick Savaglio est restée chauve pendant un an et demi après une décoloration ratée. Elle a décidé de poursuivre son coiffeur de La Roche-sur-Foron (Haute-Savoie) et a obtenu une indemnité de 13 000 euros.

Etienne Prigent et Philippe L'Eveque - France 2

Brûlée au premier degré sur la majeure partie du crâne après une décoloration ratée en 2009, Annick Savaglio avait dû se raser la tête et subir des traitements médicaux. Son coiffeur de La Roche-sur-Foron (Haute-Savoie) a été condamné vendredi 27 avril par le tribunal de Bonneville à verser près de 13 000 euros de dommages et intérêts à son ancienne cliente.

Nos confrères de France 3 ont rencontré Annick Savaglio, qui a depuis récupéré sa chevelure.

Annick Savaglio est restée chauve pendant un an et demi après une décoloration ratée et une brûlure du cuir chevelu. juin 2012  La Roche-sur-Foron (Haute-Savoie)
Annick Savaglio est restée chauve pendant un an et demi après une décoloration ratée et une brûlure du cuir chevelu. juin 2012  La Roche-sur-Foron (Haute-Savoie)