Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Après 17 ans de combat judiciaire, ils espèrent être innocentés d'un meurtre

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
NATHALIE PEREZ, NOREDINE TAHAR / FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Abdelkader Azzimani et Abderrahim El Jabri ont été condamnés il y a onze ans pour le meurtre d'un dealer.

C'est peut-être la fin du cauchemar. Le procès en révision de deux hommes, condamnés à vingt ans de réclusion pour le meurtre d'un jeune dealer le 21 décembre 1997 à Lunel (Hérault), s'est ouvert lundi 30 juin devant la cour d'assises du Gard à Nîmes.

Abdelkader Azzimani, 49 ans, et Abderrahim El Jabri, 48 ans, dont la culpabilité pour ce meurtre avait été confirmée en appel en juin 2004, ont passé douze et treize ans derrière les barreaux, avant que le verdict ne soit annulé le 15 mai 2013.

Un nouveau suspect 

Les deux hommes sont arrivés au tribunal, accompagnés de leur famille. "C'est important pour moi, c'est comme une revanche de dire 'mon père est à côté de moi et je marche à côté de lui, fièrement", explique Soukaïna Azzimani.

A l'origine de cette décision rare, le revirement d'un témoin et la mise en cause d'un nouveau suspect lors d'une expertise sur trois traces ADN. Ce nouveau procès devrait permettre à Abdelkader Azzimani et Abderrahim El Jabri d'être acquittés. Le verdict est attendu jeudi.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.