Une troisième enquête ouverte contre la police de Seine-Saint-Denis soupçonnée de violences

Des policiers de Seine-Saint-Denis sont désormais mis en cause pour trois interventions à Saint-Ouen. 

Trois enquêtes ont été ouvertes contre les policiers de la compagnie de sécurisation et d\'intervention de Seine-Saint-Denis.
Trois enquêtes ont été ouvertes contre les policiers de la compagnie de sécurisation et d'intervention de Seine-Saint-Denis. (BERTRAND GUAY / AFP)

Les policiers de la compagnie de sécurisation et d'intervention de Seine-Saint-Denis, déjà visés par deux enquêtes pour des faits de violences, font l'objet d'une troisième enquête, rapporte mercredi 14 août France Bleu Paris, confirmant une information du Parisien. Des jeunes contrôlés accusent les policiers de violences. Une enquête est en cours pour ces faits datant du 30 mai, et portant sur un contrôle d'identité à Saint-Ouen. 

Les policiers de la compagnie de sécurisation et d'intervention de Seine-Saint-Denis sont déjà visés par deux enquêtes pour des violences. Un jeune homme de 20 ans accuse les forces de l'ordre de "tortures aggravées " au cours de son interpellation vendredi dernier à Saint-Ouen. Une deuxième enquête avait été ouverte par le parquet de Bobigny : deux jeunes accusent des policiers de la même unité de les avoir frappés le même jour, toujours à Saint-Ouen.