Cet article date de plus de deux ans.

Une directrice d'école de Moselle convoquée devant le tribunal pour injure et diffamation envers ses anciens collègues

Dans un ouvrage de 60 pages intitulé "Et ils se disent enseignants", signé sous pseudonyme, la directrice s'en prend notamment sur trois pages à ses anciens collègues.

Article rédigé par
avecFrance Bleu Lorraine Nord - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Sept professeurs des écoles ont porté plainte. (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)

Une directrice d'école est convoquée mercredi 22 août devant le tribunal correctionnel de Thionville (Moselle) pour diffamation et injure, a appris mardi 21 août France Bleu Lorraine Nord. Dans un livre publié à compte d'auteur, l'enseignante s'est attaquée à sept de ses anciens collègues.

Signé sous un pseudonyme, l'ouvrage de 60 pages intitulé Et ils se disent enseignants romance la mutation d'une enseignante de Saint-Nicolas-en-Forêt (près d'Hayange, au sud-ouest de Thionville) vers une autre école de Moselle. La directrice s'en prend notamment sur trois pages à ses anciens collègues. "Ils passent plus de temps en récréation qu'à s'occuper des enfants", écrit-elle, ou encore "ils manquent de respect envers les élèves". Elle utilise aussi les insultes pour qualifier les enseignants et des pseudonymes "Monsieur Chartier", ou "Monsieur Pleurnichard". Le livre a été vendu en toute discrétion par la directrice elle-même.

Une enquête interne ouverte par l'inspection académique

Malgré le pseudonyme utilisé, apparemment trop identifiable, les professeurs des écoles de Saint-Nicolas-en-Forêt sont tombés sur le livre où ils se sont reconnus sans trop difficulté. Ils sont sept à avoir porté plainte le 10 avril dernier. L'enseignante de 55 ans est convoquée mercredi 22 août par le tribunal de Thionville, mais ne sera sans doute pas jugée tout de suite, son avocate souhaitant demander le renvoi de l'affaire.

Une enquête interne de l'inspection académique est également en cours, selon les informations de France Bleu Lorraine Nord. La directrice d'école se prépare malgré tout à faire la rentrée scolaire normalement dans un établissement "où elle est appréciée de ses collègues", selon les témoignages recueillis par France Bleu.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.