Un prêtre soupçonné de viols dans le Nord mis en examen

Les faits se seraient déroulés entre les années 1970 et le début des années 2000. Une dizaine de victimes auraient été identifiées.

Un prêtre de 68 ans, soupçonné d'avoir abusé sexuellement de jeunes garçons dans le Nord, a été mis en examen la semaine dernière pour viols et agressions sexuelles sur mineurs de 15 ans et placé en détention provisoire, a indiqué mercredi 18 juillet une source judiciaire à l'AFP.

Dès que l'Eglise a eu connaissance de ces accusations, elle a saisi la justice, selon la même source. L'archevêque de Lille avait reçu en mars 2011 une lettre anonyme dénonçant les faits et en avait avisé le procureur de Lille. "L'Eglise n'a absolument pas cherché à couvrir" le prêtre, a ajouté cette source.

Une dizaine de victimes identifiées

De manière concomitante, une autre victime avait déposé plainte. Les gendarmes de la brigade de recherches de Dunkerque avaient alors joint les deux affaires. Lors de sa garde à vue, le prêtre a reconnu les faits qui lui sont reprochés, et qui se seraient déroulés entre les années 1970 et le début des années 2000 dans les régions de Lille et de Dunkerque. Une dizaine de victimes auraient été identifiées.

Selon un recensement de l'Eglise catholique française en octobre 2010, neuf prêtres ont été emprisonnés pour des actes de pédophilie et 51 mis en examen. Toujours selon cette enquête menée par la conférence des évêques de France, 45 prêtres ont déjà purgé des peines de prison pour des actes similaires.