Un jeune homme condamné à trois mois ferme pour avoir manifesté près de l'ambassade américaine à Paris

Il a été condamné pour "participation à un attroupement armé" et port d'arme lors d'une manifestation non autorisée, samedi 15 septembre, près de l'ambassade des Etats-Unis à Paris.

Des manifestants protestent contre le film \"L\'Innocence des musulmans\", le 15 septembre 2012 près de l\'ambassade américaine à Paris.
Des manifestants protestent contre le film "L'Innocence des musulmans", le 15 septembre 2012 près de l'ambassade américaine à Paris. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

VIOLENCES ANTIAMERICAINES - Une peine de cinq mois de prison, dont deux avec sursis, a été prononcée samedi contre un jeune homme de 24 ans poursuivi pour "participation à un attroupement armé" et port d'arme lors d'une manifestation non autorisée, samedi 15 septembre, près de l'ambassade des Etats-Unis à Paris.

Le prévenu, cheminot à la SNCF, n'a en revanche pas été placé en détention à l'issue de l'audience comme l'avait requis plus tôt dans la matinée le procureur. Lors de cette manifestation illégale, organisée pour dénoncer la diffusion sur internet d'extraits du film anti-islam L'innocence des musulmans, 150 personnes avaient été interpellées.  

Crainte de nouvelles manifestations illégales

Avec la publication mercredi de caricatures représentant le prophète Mahomet dans l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo, les appels à manifester de nouveau samedi 22 septembre se sont multipliés sur les réseaux sociaux. La préfecture de police a décidé de les interdire au motif qu'il existe un risque de trouble à l'ordre public. La veille, imams et responsables musulmans avaient appelé au calme lors de la grande prière. Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls disait n'avoir "pas d'inquiétude" mais avoir donné des "instructions très fermes" pour interdire toute manifestation.

Un important dispositif policier a été déployé dans plusieurs quartiers de la capitale, et notamment devant la grande mosquée de Paris, où la situation était calme en début d'après-midi, ou encore aux alentours de la place du Trocadéro.