Cet article date de plus de cinq ans.

Un homme en garde à vue après la mort d'une conseillère agricole en Aveyron

Une jeune conseillère de la chambre d'agriculture de l'Aveyron est décédée mercredi matin lors de sa visite d'une exploitation agricole. Le frère du chef d'exploitation a été interpellé et placé en garde à vue.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Le drame s'est déroulé aux Farguettes, commune de Mayran, en Aveyron © Google Street View)

Une jeune technicienne de la chambre d'agriculture de l'Aveyron est morte ce matin lors de sa visite dans une exploitation laitière de l'Aveyron, à Mayran, à 20km de Rodez. Selon les premiers éléments de l'enquête, elle a succombé à un arrêt cardio-respiratoire. Son corps a été retrouvé dans un étang glacé, situé à 200 mètres du corps de ferme. Le frère du chef d'exploitation, âgé de 47ans, a été interpellé et placé en garde à vue dans les locaux de la gendarmerie de Rodez. Une autopsie doit être pratiquée jeudi pour trouver les causes de la mort de la jeune salariée. 

Une visite de " conseil" qui a mal tourné

La jeune femme, âgée d'une vingtaine d'années, avait entamé sa visite de conseil à 7h ce mercredi matin. Elle venait pour effectuer un suivi technique de la ferme, prodiguer des conseils lorsqu'une altercation a éclaté pour une raison indéterminée. Elle a alors été poussée par le frère de l'exploitant, selon les premiers éléments de l'enquête, dans l'eau glacée. C'est un voisin qui a prévenu les secours qui n'ont pas réussi à réanimer la victime.

Selon les premiers éléments, elle a été poussée dans l'eau suite à une altercation, Stéphane Iglésis
écouter

Le président de la chambre d'agriculture de l'Aveyron, Jacques Molières, insiste : la salariée "était là pour recenser des éléments techniques sur le troupeau laitier et donner des conseils pour valoriser la production, les conditions de travail". La jeune-femme travaillait à la chambre d'agriculture depuis 2013. 

Le président de la Chambre d'agriculture de Rodez
écouter

A Mayran, c'est l'incompréhension

Le maire de Mayran, Yves Mazars, agriculteur à la retraite s'est dit "choqué, affecté et attristé " par ce drame. Les deux occupants de cette exploitation faisaient partie de la société de chasse, "une famille estimée". Selon le voisinage, la ferme n'avait pas de difficultés financières. 

 (Le drame s'est déroulé à Mayran, à l'ouest de Rodez © Idé)
 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.