Terrorisme : de potentiels attentats néonazis déjoués

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Terrorisme : de potentiels attentats néonazis déjoués
FRANCE 3
Article rédigé par
H. Puffeney - France 3
France Télévisions

Un groupe de néonazis sort de garde à vue. Cinq personnes sont soupçonnées d'avoir voulu préparer une action violente et, parmi leur cible, il y avait le ministre de la Santé.

Le ministre de la Santé Olivier Véran figurait parmi leurs cibles. Cinq personnes sont soupçonnées d'avoir voulu préparer une action violente. "Ces individus vont être présentés à un juge pendant l'après-midi [du vendredi 24 septembre ndlr.] c'est un dossier complexe. Ces individus font partie de l'entourage d'un groupuscule néonazi qui projetait d'attaquer une loge de francs-maçons", explique le journaliste Hugo Puffeney, en duplex du palais de justice de Paris.

D'autres cibles

"Ils avaient fait des recherches sur les explosifs. Ils avaient aussi fait des repérages, et ils avaient d'autres cibles. Parmi elles, des pharmacies, des centres de vaccination, ou le ministre de la Santé Olivier Véran", poursuit le journaliste. Ces individus font partie d'une mouvance d'ultra-droite et complotiste. "Ils sont impliqués dans d'autres affaires, l'un d'eux reconnaît avoir brûlé une antenne-relais. D'autres sont déjà incarcérés pour l'enlèvement de la petite Mia", conclut Hugo Puffeney.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.