"Je suis totalement innocent" : Tariq Ramadan, poursuivi pour viols, se défend dans une vidéo tournée en novembre

"On m’accuse des pires agissements. En fait, on m’accuse de crimes, puisqu’il s’agit de viols", dit l'islamologue suisse dans cette vidéo.

Tariq Ramadan donne une conférence à Bordeaux (Gironde), le 26 mars 2016.
Tariq Ramadan donne une conférence à Bordeaux (Gironde), le 26 mars 2016. (MEHDI FEDOUACH / AFP)

"Je suis l’objet d’une campagne médiatique, on pourrait dire d’un lynchage médiatique", commence Tariq Ramadan. Le site Muslim Post a publié, mercredi 14 mars, une vidéo montrant l'islamologue suisse, visé par trois plaintes pour viol en France et une aux Etats-Unis, se défendre. L'enregistrement "remonte au début de l’enquête préliminaire ouverte après le dépôt de deux plaintes contre lui", explique  Libération"On m’accuse des pires agissements. En fait, on m’accuse de crimes, puisqu’il s’agit de viols", dit Tariq Ramadan.

"C’est la première fois que l’on entend le prédicateur commenter longuement les accusations portées à son encontre", précise Libération. Dans cette vidéo tournée le 27 novembre 2017 dans sa maison de Londres, il se dit "confiant de l'évolution des investigations". "Je suis totalement innocent de ce qu'on m'accuse", défend-il. Il a depuis été mis en examen pour viol et viol sur personne vulnérable et incarcéré le 2 février.