Cet article date de plus de quatre ans.

Saint-Etienne-du-Rouvray : ce que l'on sait d'Adel Kermiche

Deux terroristes ont tué mardi matin un prêtre de 86 ans en pleine messe lors d'une prise d'otage avant d'être abattus par la police. L'un des assaillants a été identifié. C'était un jeune homme obsédé par le djihad et placé sous bracelet électronique.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
 (Les deux terroristes étaient équipés d'armes blanches et de faux explosifs © MaxPPP)

Le seul terroriste identifié à ce stade est un homme de 19 ans, Adel Kermiche. Il avait tenté de partir en Syrie une première fois en mars 2015 alors qu'il était encore mineur. Il ne va pas très loin. Il est arrêté en Allemagne, rapatrié en France et mis en examen.

A LIRE AUSSI ►►► St-Etienne-du-Rouvray : retour sur le fil des évènements

Deux tentatives de rejoindre la Syrie

Mais il est très jeune. La justice décide donc de le laisser libre sous contrôle judiciaire surveillé, ce qui ne l'empêche pas trois semaines plus tard d'essayer à nouveau de partir en Syrie. Il arrive cette fois-ci jusqu'en Turquie où il est arrêté, puis renvoyé en France. Comme il est en récidive, il est placé en détention pendant presque un an, jusqu'au 22 mars dernier,  date à laquelle le juge d'instruction décide de le laisser sortir de prison avec un bracelet électronique contre l'avis du parquet de Paris.

Assignation à résidence sous bracelet électronique

Fiché S, il était assigné à résidence chez ses parents à Saint-Étienne-du-Rouvray et ne pouvait pas quitter son département de la Seine-Maritime. Il n'avait le droit de sortir de chez lui qu'entre 8h30 et 12h30 en semaine, et bien assez tragiquement il a respecté ces conditions puisque c'est juste après 9h qu'il s'est rendu mardi juste à côté de chez lui, à l'église pour commettre cet attentat.

Un mineur en garde à vue

L'enjeu maintenant, c'est de comprendre comment s'est monté l'attaque. On attend également l’identification du deuxième terroriste.

 

Par ailleurs un autre homme, un mineur de 17 ans, est toujours en garde à vue mercredi. Ce jeune avait un comportement suspect  mardi autour de l'église. Son frère est parti en Syrie et il a des liens avec Adel Kermiche. Ils vivent tous à Saint-Etienne-du-Rouvray. 

A LIRE AUSSI ►►►Saint-Etienne-du-Rouvray: "pas de lien" entre le mineur arrêté et les événements d'hier selon Bernard Cazeneuve (Europe 1)

Un foyer de djihadisme autour de Rouen? 

La question est de savoir s'il y avait un foyer de djihadisme local dans cette ville, mais plus largement dans le département de la Seine-Maritime. Nombre de jeunes du secteur ont rejoint la Syrie depuis deux ans.

 

Les enquêteurs passent au peigne fin les ordinateurs et les téléphones. Ils tentent de savoir s'il y a eu des liens directs avec la Syrie, et voir s'il y a  eu des complices ici en France.

A LIRE AUSSI ►►► Hollande : "Restreindre nos libertés n'apporterait pas d'efficacité à la lutte contre le terrorisme"

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.