Cet article date de plus de huit ans.

Saint-Denis : seul l'homme qui a fourni l'appartement reste en garde à vue

Sept des huit personnes interpellées mercredi lors de l'assaut policier à Saint-Denis, ont été relâchées. Mais l'homme qui a fourni l'appartement à Abdelhamid Abaaoud, organisateur présumé des attentats parisiens, reste en garde à vue indique le parquet ce samedi matin.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (Jawad Bendaoud avait fourni l'appartement à Abdelhamid Abaaoud © MAXPPP)

Parmi les personnes relâchées, il y a  les trois sur lesquelles le Raid était tombé en entrant dans l'immeuble. Deux autres personnes avaient été retrouvées sous les gravats, deux autres étaient à proximité de l'immeuble. On savait que l'hypothèse était plutôt qu'elles ne soient pas liées directement aux attentats, cet immeuble étant un squat, ils pouvaient être là par hasard.

Celui qui reste en garde à vue, c'est le logeur, celui qui a prêté ou loué l'appartement aux terroristes. Il avait donné une interview juste avant d'être arrêté dans laquelle il expliquait qu'il ne savait pas à qui il avait affaire. On ne sait pas à ce stade ce que les policiers lui reprochent exactement.  Dans une enquête terroriste et en cas de menace imminente, une garde à vue peut durer jusqu'à 144 heures, soit six jours.

Au total, depuis la déclaration d'état d'urgence après les attaques de Paris et Saint-Denis, près de 800 perquisitions administratives ont été menées, 90 personnes placées en garde à vue, 164 assignées à résidence et 174 armes saisies.

 A LIRE AUSSI ►►► Deux des terroristes étaient entrés en Europe avec les migrants

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.