Cet article date de plus de neuf ans.

Ryanair n'échappera pas au procès pour travail dissimulé à Marseille

Après la mise en examen en 2010 de la compagnie aérienne pour "travail dissimulé" et "emploi illicite" de personnel navigant à l'aéroport Marseille-Provence, Ryanair a été renvoyée devant le tribunal correctionnel. Le procès devrait avoir lieu fin 2012 ou début 2013.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Maxppp)

Ryanair,
partout en Europe, a fait accepter des contrats irlandais pour ses personnels
d'équipage. Alors
que la justice lui reprochait de ne pas respecter à Marignane le droit du
travail français, Ryanair soutenait donc que ses salariés
relevaient de la législation irlandaise, faute d'exercer une activité
permanente en Provence.

La justice française n'a pas cédé 

Pour échapper aux poursuites, le PDG de la compagnie irlandaise avait menacé de
fermer sa base de l'aéroport marseillais
. En janvier 2011, les 200 employés
et les quatre avions basés à l'aéroport Marseille-Provence ont même été délocalisés
en Espagne, en Italie et en Lituanie. En vain, puisque l'information judiciaire a suivi son
cours
.

Ryanair
devra donc comparaître devant le tribunal correctionnel d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône)
pour prêt illicite de main d'oeuvre, entrave au fonctionnement du comité
d'entreprise, des délégués du personnel, ainsi qu'à l'exercice du droit
syndical et à la constitution du comité d'hygiène et de sécurité et des
conditions de travail.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.