Cet article date de plus de huit ans.

Régis de Camaret fait appel de sa condamnation pour viols

L'ancien entraîneur de tennis a annoncé lundi qu'il allait faire appel de sa condamnation pour viols et tentatives de viol sur deux anciennes pensionnaires mineures de son club de Saint-Tropez, il y a plus de 20 ans. Le 23 novembre dernier, Régis de Camaret avait été condamné à huit ans de prison par les assises du Rhône.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Maxppp)

Il y aura peut-être
un nouveau procès dans l'affaire Camaret. L'ex-entraîneur de tennis Régis de
Camaret va faire appel de sa condamnation à huit ans d'emprisonnement pour
viols sur mineures. C'est son avocat, Me Emmanuel Daoud, qui l'a indiqué lundi sur
son .

"Il a décidé de faire appel de sa
condamnation
", a déclaré Me Emmanuel Daoud, précisant que son client
pouvait toutefois "se désister à tout moment ". S'il maintient son
appel, l'ancien entraîneur de tennis pourrait être rejugé d'ici 12 à 18 mois
devant les assises de la Loire ou de l'Ain.

Le 23 novembre,
la cour d'assises du Rhône a reconnu Régis de Camaret coupable de viols sur
deux mineures à la fin des années 1980, lorsqu'il dirigeait le tennis-club des Marres
à Saint-Tropez. Une vingtaine d'anciennes pensionnaires, dont Isabelle
Demongeot
, ex-numéro 2 française, avaient témoigné contre leur ancien entraîneur
mais les faits dont elles avaient été victimes étaient prescrits. Seule Nathalie
Tauziat
avait soutenu son ancien entraîneur. L'ancienne numéro 1 française
avait ensuite été lâchée par la Fédération française de tennis.

Régis de Camaret
avait été écroué à l'issue du verdict. Il pourrait donc déposer une demande de
mise en liberté auprès de la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Lyon.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.