Record du nombre d'expulsions de France en 2012

36.822 sans-papiers ont été expulsés de France en 2012. Un record annoncé par Libération et confirmé mardi par l'entourage du ministre de l'Intérieur Manuel Valls. Le chiffre est en augmentation de 11,9% par rapport à 2011.

(Maxppp)

La France n'a jamais autant
expulsé de sans-papiers. Selon l'entourage de Manuel Valls, le ministre de l'Intérieur,
36.822 étrangers en situation irrégulière ont été expulsés en 2012, contre
32.912 en 2011, soit une hausse de 11,9%. Cette source confirme ainsi une
information de Libération.fr qui a recompté : "A
titre de comparaison, le nombre d'expulsions était de 24.000 en 2006 et
avait atteint 28.000 en 2010
".

Le site explique cette forte hausse par des
expulsions massives début 2012, les derniers mois de Nicolas Sarkozy au
pouvoir. L'entourage de Manuel Valls confirme que les deux premiers mois de
2012 "furent sans précédent ". En début d'année, les juges auraient prononcé davantage
de reconduites à la frontière en anticipant une décision de la Cour de
cassation. En effet, depuis juillet 2012, les sans-papiers ne sont plus
considérés comme des délinquants
.

Ce chiffre ne surprend pas Stéphane Maugendre, avocat et président du Gisti, le groupe d'information et de soutien des immigrés. "Les lois ne changent pas, les circulaires de régulation de changent pas grand chose, l'attitude à l'égard des Roms est la même, parfois pire donc je ne suis pas étonné" .

Le nombre d'expulsions en 2012 est toutefois
inférieur aux objectifs du précédent gouvernement. Claude Guéant, ex-ministre
de l'Intérieur, avait prévu 40.000 expulsions si Nicolas Sarkozy était réélu.