Procès du balcon effondré d'Angers : trois prévenus écopent de prison avec sursis

Publié
Procès du balcon effondré d'Angers : trois prévenus écopent de prison avec sursis
France 3
Article rédigé par
A. Lay, E. Aubron, L. Couvrand, H. Puffeney, M. Selli, V. Christophe - France 3
France Télévisions

Dans la nuit du 15 octobre 2016, quatre jeunes avaient perdu la vie dans l'effondrement d'un balcon à Angers. Le tribunal correctionnel a rendu son verdict, mardi 31 mai : trois prévenus ont été condamnés à de la prison avec sursis, et deux autres ont été relaxé

Le tribunal correctionnel d'Angers (Maine-et-Loire) a rendu son jugement, mardi 31 mai, suite à l'effondrement du balcon en 2016 : 18 mois de prison avec sursis pour trois des constructeurs du bâtiment. L'architecte et le conducteur des travaux ont été relaxés. À la sortie de l'audience, les familles des victimes sont déçues. Pascale Chéné a perdu sa fille de 18 ans dans l'accident, et son fils de 20 ans a été grièvement blessé. "Je pense à ma fille, à mon fils, et a tous les autres. (…) Je suis en colère", confie-t-elle. Elle espère que le procureur fera appel du jugement. 

Quatre morts et 14 blessés

"[C']est une condamnation pénale pour des faits à caractère involontaire. Donc il est certain que dans ce type de dossier, les victimes ont toujours le sentiment que la peine prononcée est sans rapport avec la douleur qu'ils ont subi", a commenté Me Marc Morin, avocat des parties civiles. Le drame avait eu lieu lors d'une pendaison de crémaillère. Une vingtaine de jeunes discutaient quand le balcon s'est détaché, faisant quatre morts et 14 blessés, tous âgés d'une vingtaine d'années. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.