Procès des attentats de janvier 2015 : les policiers à la barre

Plusieurs policiers vont témoigner lundi 14 septembre. À la barre lundi après-midi au procès des attentats de janvier 2015, les proches d’Ahmed Merabet, ce policier qui avait été exécuté par les frères Kouachi.

France 2

En ce qui concerne les menaces contre Charlie Hebdo proférées par Al-Qaïda, elles sont prises très au sérieux. Raison pour laquelle la sécurité a été légèrement renforcée lundi14 septembre aux abords du Palais de justice de Paris, ainsi que la protection policière des journalistes et dessinateurs de Charlie Hebdo. Et ce sont justement des policiers qui, lundi matin, vont venir témoigner devant la cour d’assises spéciale. Ces policiers qui ont croisé la route des frères Kouachi, notamment cet équipage de la brigade anticriminalité, dont la voiture avait été criblée de balles de kalachnikov. Miraculeusement, aucun d’eux n’avait été blessé.

Témoignages de la famille d’Ahmed Merabet

Et puis ces policiers en VTT qui avaient tenté d’intercepter les fuyards. Cela avait également été le cas d’Ahmed Merabet, ce gardien de la paix, qui avait lui aussi essayé d’intercepter les frères Kouachi et qui avait été assassiné à bout portant. C’est sa famille qui va venir à la barre lundi après-midi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une peinture rend hommage au policier Ahmed Merabet, tué par les frères Kouachi lors des attentats de janvier 2015, à Paris.
Une peinture rend hommage au policier Ahmed Merabet, tué par les frères Kouachi lors des attentats de janvier 2015, à Paris. (MICHAUD GAEL / NURPHOTO / AFP)