DIRECT. Procès des attentats de janvier 2015 : des images de l'attaque contre "Charlie Hebdo" diffusées, des parties civiles quittent la salle

On y voit les terroristes en action dans la salle de rédaction de "Charlie Hebdo", ainsi que les différentes victimes tuées par les frères Kouachi.

Richard Malka, l\'avocat de \"Charlie Hebdo\", arrive au tribunal judiciaire de Paris le 2 septembre 2020, premier jour du procès des attentats de janvier 2015.
Richard Malka, l'avocat de "Charlie Hebdo", arrive au tribunal judiciaire de Paris le 2 septembre 2020, premier jour du procès des attentats de janvier 2015. (Thomas COEX / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Un procès pour l'Histoire, en pleine pandémie. Des images de l'attaque menée au sein de la rédaction de Charlie Hebdo par les frères Kouachi ont été diffusées, lundi 7 septembre, au quatrième jour du procès des complices présumés des terroristes. Dans une grande émotion, des parties civiles ont quitté la salle, certaines avant le début de la projection. "Les images projetées à mesure que l'on progresse dans la salle de rédaction sont difficiles à retranscrire (...). Insoutenables, malgré le rapport clinique de l'enquêteur à la barre", décrit notre journaliste Catherine Fournier présente à l'audience.

Masques obligatoires. Après avoir essuyé dès mercredi les critiques des avocats sur le port obligatoire du masque pendant l'audience, le président de la cour d'assises spéciales qui doit juger les complices présumés des terroristes de Charlie Hebdo a indiqué lundi 7 septembre que le masque sanitaire était bien obligatoire à l'audience, "y compris pendant les prises de parole""Vous allez juger des hommes dont vous ne voyez pas le visage. Les règles sanitaires sont contraires aux droits de la défense", s'était ému mercredi l'avocate Beryl Brown, qui défend le Belge Michel Catino. Suivez notre direct.

 L'enquête sur les attentats abordée lundi. Cette quatrième journée d'audience est consacrée au déroulé des attentats qui ont eu lieu les 7, 8 et 9 janvier 2015. Il sera question en premier lieu de la tuerie perpétrée à Charlie Hebdo par Chérif et Saïd Kouachi, puis de leur fuite dans Paris, le 7 janvier 2015. Un enquêteur de la section antiterroriste de la Brigade criminelle de Paris doit être entendu dans la journée.

 L'examen de la personnalité des frères Belhoucine reporté. Des proches des frères Belhoucine, jugés par défaut, devaient être entendus, faute de l'avoir été vendredi soir dans le cadre de l'examen de la personnalité des accusés. Mais leur audition a été reportée, car ces derniers se montrent récalcitrants à venir au procès. En outre, ils n'ont pas été précisément localisés. Les frères Belhoucine, partis en Syrie avec la compagne d'Amedy Coulibaly juste avant les attentats, sont donnés pour morts. L'aîné, Mohamed Belhoucine, serait mort au combat début 2016, le cadet Mehdi dès le printemps 2015. 

 Où est Hayat Boumeddiene ? La question a resurgi avec insistance vendredi, ses proches ayant assuré avoir eu des contacts téléphoniques avec la jeune femme il y a moins d'un an. Sa sœur aînée, puis une amie d'enfance ont tour à tour affirmé devant la cour d'assises spéciale de Paris avoir chacune eu un signe de vie récent d'Hayat Boumeddiene, en "octobre 2019" pour la première, "octobre ou novembre 2019" pour la seconde.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #PROCES_ATTENTATS

22h40 : 22h35, voici un petit best-of de nos contenus du jour sur franceinfo :

Le récit de la quatrième journée du procès des attentats de janvier 2015, par nos journalistes Catherine Fournier et Violaine Jaussent.

Cet article de notre journaliste Brice Le Borgne, vous racontant comment la spéculation sur les marchés financiers s'est particulièrement bien portée pendant la crise sanitaire.


Notre article faisant le point sur la possible réduction de la durée de la quarantaine, évoquée par le ministre de la Santé Olivier Véran.

20h18 : Au quatrième jour du procès des attentats de janvier 2015, la cour d'assises spéciale de Paris s'est replongée dans l'horreur de la tuerie de Charlie Hebdo, le 7 janvier 2015. Plusieurs images de la scène de crime ainsi que des extraits de vidéosurveillance ont été projetés dans la salle d'audience, provoquant le départ de certaines parties civiles. Voici le récit de cette journée par nos journalistes.

La salle d\'audience du procès des attentats de janvier 2015, à l\'ouverture des débats, le 2 septembre 2020.


(ELISABETH DE POURQUERY / FRANCEINFO)

20h06 : 20 heures, faisons un nouveau point sur l'actualité de ce lundi 7 septembre :

#CORONAVIRUS La France a recensé 4 203 nouveaux cas d'infection au Covid-19 au cours des dernières 24 heures, annonce la direction générale de la santé (DGS). Suivez notre direct.

#CHEVAUX_MUTILES Au total, 153 enquêtes ont été ouvertes en France, dont une trentaine pour "des faits particulièrement graves" après des mutilations d'équidés dans le pays, a annoncé ce soir le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, en visite dans l'Oise.

Au quatrième jour du procès des attentats de janvier 2015, la cour d'assises s'est plongée aujourd'hui dans le déroulement et l'horreur de la tuerie de Charlie Hebdo. Une séquence insoutenable pour des parties civiles. Récit.


L'opposant russe, Alexeï Navalny, est sorti du coma artificiel, a annoncé l'hôpital berlinois où il est soigné. Le ministère des Affaires étrangères britannique a convoqué à ce sujet l'ambassadeur de Russie au Royaume-Uni.

18h05 : A 18 heures, voici un nouveau point :

Un homme a été arrêté dans le Haut-Rhin et placé en garde à vue, indiquent à franceinfo des sources proches de l'enquête. Les enquêteurs veulent surtout lever le doute sur cet individu.

L'opposant russe Alexeï Navalny est sorti du coma artificiel, annonce l'hôpital berlinois où il est soigné.


A Roland-Garros, la jauge va être réduite de 20 000 à 11 500 spectateurs maximum par jour, annonce la Fédération française de tennis.

Au procès des attentats de janvier 2015, le tribunal s'est plongé aujourd'hui dans le déroulement de la tuerie dans les locaux de Charlie Hebdo. Ce matin, des images de l'attaque ont été diffusées, suscitant l'émotion des parties civiles, dont certaines ont quitté la salle.

Le Conseil d'Etat a entériné en grande partie hier des arrêtés préfectoraux imposant le port du masque généralisé à Strasbourg, 12 autres villes du Bas-Rhin, ainsi qu'à Lyon et Villeurbanne, selon des ordonnances transmises à la presse. Suivez notre direct.

16h44 : Au tribunal, le procès des attentats de janvier 2015 se poursuit. Le tribunal a notamment étudié une demande de remise en liberté d'Ali Riza Polat, l'accusé principal dans ce dossier. L'audience vient d'être suspendue pour aujourd'hui.

15h15 : Notre journaliste Catherine Fournier, présente au procès des attentats de janvier 2015, vous propose un résumé de la matinée, consacrée essentiellement à la tuerie dans les locaux de Charlie Hebdo.

18h06 : A 14 heures, voici un nouveau point sur l'actualité :


Le quatrième jour du procès des attentats de janvier 2015 se tient aujourd'hui, avec au programme le déroulement de la tuerie dans les locaux de Charlie Hebdo. Ce matin, des images de l'attaque ont été diffusées, suscitant l'émotion des parties civiles, dont certaines ont quitté la salle. C'est "une scène d'horreur, une scène de guerre", a réagi une avocate à la sortie de l'audience.

Le Conseil d'Etat a entériné en grande partie hier des arrêtés préfectoraux imposant le port du masque généralisé à Strasbourg, 12 autres villes du Bas-Rhin, ainsi qu'à Lyon et Villeurbanne, selon des ordonnances transmises à la presse. Suivez notre direct.

#CORONAVIRUS Dans une enquête, la Fondation Jean-Jaurès tente de dessiner la sociologie des militants antimasques. Alors qu'en Allemagne et au Etats-Unis, ils sont majoritairement issus des sphères d'extrême droite, le profil des militants tricolores reste flou. "Ce sont un peu des super-défiants", nous apprend l'étude.


#BIRMINGHAM Un suspect a été arrêté après l'attaque au couteau qui a fait un mort et sept blessés dans la nuit de samedi à dimanche, annonce la police britannique sur Twitter. Il s'agit d'un homme de 27 ans.

14h01 : Notre journaliste Catherine Fournier a pu recueillir à la sortie de l'audience les propos de l'avocate Caty Richard, qui défend plusieurs parties civiles et qui était une amie du dessinateur Tignous. Très émue, elle a décrit "une scène d'horreur, une scène de guerre".

13h58 : L'audience est actuellement suspendue dans procès des attentats de janvier 2015. Avant la pause, le tribunal a visionné les images de la tuerie à Charlie Hebdo, mais également celles de la fuite des frères Kouachi et du meurtre du policier Ahmed Merabet.

18h07 : Voici ce qu'il faut retenir de cette matinée d'actualité :

Le 4e jour du procès des attentats de janvier 2015 se tient aujourd'hui avec au programme, le déroulement de la tuerie dans les locaux de Charlie Hebdo. Ce matin, des images de l'attaque issues des caméras de vidéosurveillance ont été diffusées, suscitant l'émotion des parties civiles, dont certaines ont quitté la salle.



Le Conseil d'Etat a entériné en grande partie hier des arrêtés préfectoraux imposant le port du masque généralisé à Strasbourg, 12 autres villes du Bas-Rhin et à Lyon et Villeurbanne, selon des ordonnances transmises à la presse. Suivez notre direct.




#BIRMINGHAM Un suspect a été arrêté après l'attaque au couteau qui a fait un mort et sept blessés dans la nuit de samedi à dimanche, annonce la police britannique sur Twitter. Il s'agit d'un homme de 27 ans.

#CORONAVIRUS Dans une enquête, la Fondation Jean-Jaurès tente de dessiner la sociologie des militants antimasques. Alors qu'en Allemagne et au Etats-Unis, ils sont majoritairement issus des sphères d'extrême droite, le profil des militants tricolores reste flou. "Ce sont un peu des super-défiants", nous apprend l'étude.

11h32 : C'est l'un des moments difficiles de ce procès. La cour va diffuser les vidéos des caméras de vidéosurveillance des frères Kouachi, nous indique notre journaliste Gaële Joly.

11h27 : Retournons au tribunal judiciaire de Paris pour le 4e jour du procès des attentats de janvier 2015. Sur place, notre journaliste Catherine Fournier a pris le relais du live-tweet. Ce matin, un enquêteur s'est exprimé à la barre.

10h14 : Changement de programme. La cour n'entendra pas comme convenu les témoins sur la personnalité des frères Belhoucine, mais un enquêteur de la section antiterroriste de la Brigade criminelle, nous indique notre journaliste sur place, Violaine Jaussent, sur Twitter.

10h11 : Dès l'ouverture du procès des attentats de janvier 2015, mercredi, plusieurs avocats s'étaient inquiétés du fait que le port du masque obligatoire puisse nuire à la défense des accusés. Ce matin, le président de la cour a indiqué qu'il serait bien obligatoire d'être masqué, y compris pendant les prises de parole.

09h41 : La 4e journée et 2e semaine du procès des attentats de janvier 2015 s'ouvre à Paris. Au programme : les témoignages de la famille de Mohamed et Mehdi Belhoucine, initialement prévus vendredi. Cette journée est également consacrée aux faits concernant la tuerie dans les locaux de Charlie Hebdo. Nos journalistes Violaine Jaussent et Catherine Fournier sont toujours sur place pour alimenter notre direct.