Attentats de janvier 2015 : la famille de Clarissa Jean-Philippe à la barre des témoins

Ouvert le 2 septembre, le procès des attentats de janvier 2015 se poursuit. Vendredi 18 septembre, c’est au tour des proches de Clarissa Jean-Philippe, la policière tuée par Amedy Coulibaly, de venir témoigner à la barre du Tribunal judiciaire de Paris. 

C’est un énième moment de vive émotion au Tribunal judiciaire de Paris, vendredi 18 septembre. Le procès des attentats de janvier 2015 qui a notamment coûté la vie à une partie de la rédaction de Charlie hebdo se poursuit. Cette fois, ce sont les proches de Clarissa Jean-Philippe, la policière tuée par Amedy Coulibaly le 8 janvier 2015, qui sont venus livrer leur témoignage. Sa mère a ensuite quitté la salle en larmes.

Des proches très émus

La veille, Marie-Louisa Jean-Philippe déclarait déjà appréhender ce procès : "C’est très très difficile, il y’a l’angoisse." Elle ajoutait vouloir savoir "pourquoi les accusés ont fait ça" et se disait très fatiguée. La tante de Clarissa, Justine Jean-Philippe, pense que sa nièce n’était peut-être pas initialement une cible puisqu’elle intervenait sur un accident de la route, le matin du 8 janvier, quand elle a croisé Amedy Coulibaly. Dans tous les cas, la famille de la policière demande maintenant justice.

Le tribunal de Paris, où se tient le procès des attentats de janvier 2015 qui s\'est ouvert le 2 septembre 2020.
Le tribunal de Paris, où se tient le procès des attentats de janvier 2015 qui s'est ouvert le 2 septembre 2020. (MATHIEU MENARD / HANS LUCAS / AFP)