Cet article date de plus d'un an.

Georges Tron a démissionné de son mandat de maire de Draveil

L'ex-secrétaire d'Etat est incarcéré depuis sa condamnation en appel pour viol et agressions sexuels en février.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Georges Tron quitte le tribunal à Bobigny (Seine-Saint-Denis), le 15 novembre 2018. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

L'ex-secrétaire d'Etat Georges Tron, incarcéré depuis sa condamnation en appel pour viol et agressions sexuels en février, a démissionné de son mandat de maire de Draveil (Essonne), a indiqué le premier adjoint Richard Privat. Maire LR depuis 25 ans de cette ville, où il a été réélu à plus de 64% lors des élections municipales en 2020, l'ex-secrétaire d'Etat (2010-2011) dirigeait toujours Draveil malgré sa condamnation.

Après un feuilleton judiciaire de dix ans et un acquittement en première instance, Georges Tron a été condamné en appel en février à cinq ans de prison dont trois ferme pour viol et agressions sexuelles sur une ancienne collaboratrice à la mairie, assortis de six ans d'inéligibilité. Il s'est pourvu en cassation. Mais plusieurs mois après cette condamnation, l'opposition et les associations féministes critiquaient son "omniprésence" à la tête de la mairie, avec laquelle il est en contact "quotidiennement".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Procès de Georges Tron

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.