Cet article date de plus d'un an.

Pollution : la justice reconnaît une "faute" de l'État dans la pollution de l'air francilien

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Pollution : la justice reconnaît une "faute" de l'État dans la pollution de l'air francilien
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Mardi 25 juin, la justice a mis en cause la responsabilité de l'État dans la gestion des pics de pollution en Île-de-France. Certains citoyens ont porté plainte.

C'est une décision inédite. Mardi 25 juin, la justice a reconnu une "faute" de l'État pour son inaction contre la pollution de l'air en Île-de-France. L'avocat Renaud Griffet a porté plainte contre l'État pour "carence fautive" en matière de pollution. Difficulté respiratoire, rhinites, laryngites... Régulièrement, son médecin lui prescrit des arrêts de travail. Lui qui se déplace en vélo pour aller travailler, a dû se résoudre à prendre les chemins de traverse, quitte à rallonger son trajet. Le but est d'éviter les grands axes pour limiter son exposition à la pollution.

Une cinquantaine de plaintes

Renaud Griffet est soutenu par l'association environnementale Respire qui régulièrement mesure le niveau de pollution de l'air. "Ça fait des années qu'on alerte les pouvoirs publics sur la pollution de l'air et rien n'est fait", déplore Olivier Blond, président de l'association. Au total, une cinquantaine de plaintes ont été déposées contre l'État dans toute la France. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.