Cet article date de plus de neuf ans.

Perquisitions dans l'industrie laitière

Selon le quotidien Ouest-France, plusieurs perquisitions ont été menées chez des industriels laitiers du Grand Ouest. Dans certains cas, des suspects ont même été placés en garde à vue. L'Autorité de la concurrence soupçonne une entente sur les prix de produits laitiers.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

L'affaire remonterait à 2008, et elle pourrait entraîner de très lourdes sanctions pour les industriels concernés. Tous se seraient mis d'accord sur le prix de plusieurs produits laitiers, afin de préserver leurs marges au fil des années. Une opération qui aurait évidemment eu une conséquence sur les prix, au détriment du consommateur.

Une série de condamnations pour entente dans plusieurs domaines

L'Autorité de la concurrence enchaîne les condamnations ces dernières semaines, sur des enquêtes qui remontent parfois à plusieurs années. Les producteurs d'endives, par exemple, ont écopé d'une amende de 3,6 millions d'euros pour entente sur les prix. Un système qui durait depuis 14 ans.
Mardi dernier, ce sont les principaux meuniers français et allemands qui ont été condamnés, là aussi pour entente, à de lourdes amendes (plus de 242 millions d'euros au total). Les Grands Moulins de Strasbourg ont d'ailleurs annoncé qu'ils feraient appel de la décision.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.