Cet article date de plus de huit ans.

Perquisition à la banque UBS, soupçonnée de fraude fiscale

Le siège français de la banque suisse à Paris a été perquisitionné ce mercredi matin dans le cadre d'une enquête sur des soupçons de fraude fiscale. Deux personnes sont mises en examen dans ce dossier.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Patrick Seeger Maxppp)

Un juge d'instruction et une dizaine d'enquêteurs de la douane judiciaire se sont invités mercredi matin au siège
de la banque suisse UBS à Paris. Le magistrat enquête dans le cadre d'une affaire
de "blanchiment de fraude fiscale " . D'autres perquisitions avaient déjà eu lieu en juin dans les antennes locales de la banque à Strabourg, Lyon et Bordeaux. Deux
personnes ont déjà été mises en examen.

Le parquet de Paris a ouvert le 12 avril dernier une information judiciaire pour "démarchage bancaire ou financier par personne non habilitée et blanchiment de fraude fiscale et de fonds obtenu à l'aide d'un démarchage illicite, commis en bande organisée" . En clair, les
soupçons portent sur la mise en place d'un éventuel système de double comptabilité
pour attirer les riches clients d'UBS France et leurs capitaux vers la Suisse.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.