Cet article date de plus de huit ans.

Père de Zohra Dati : la justice ordonne une expertise génétique

Le tribunal civil de Versailles veut une expertise de Dominique Desseigne, assigné par Rachida Dati pour "reconnaissance de paternité".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Rachida Dati, maire UMP du 7e arrondissement de Paris, le 8 novembre 2012. (BERTRAND GUAY / AFP)

JUSTICE - Le feuilleton autour de l'identité du père de la fille de Rachida Dati connaît un nouveau rebondissement. Le tribunal civil de Versailles (Yvelines) a ordonné, mardi 4 décembre, une expertise génétique de Dominique Desseigne, le PDG du groupe de casinos Lucien Barrière (1,1 milliard d'euros de chiffre d'affaires en 2011), et de la fille de l'ancienne ministre. Une fois cette expertise réalisée, le tribunal fixera une date pour une nouvelle audience de procédure.

Cette décision confirme l'information, révélée le 2 octobre, selon laquelle la maire du 7e arrondissement de Paris aurait assigné Dominique Desseigne pour "reconnaissance de paternité". A l'époque, Rachida Dati avait démenti ces affirmations. "C'est faux", avait-elle assuré à l'agence Sipa. Dans un communiqué de presse publié sur Facebook, elle évoquait "un ragot" et des "détails inappropriés".

En janvier 2009, les rumeurs avaient été telles autour du mystérieux père de la petite Zohra que même le chef du gouvernement espagnol de l'époque, José Maria Aznar, avait dû publier un démenti officiel.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.