Pédophilie : les victimes de l'ex-chirurgien témoignent

Elle a brisé le silence. Grâce à cette petite fille de six ans au moment des faits, victime présumée d'abus sexuels, le chirurgien de Jonzac est derrière les barreaux. Les parents de la fillette sont partagés entre le chagrin et la colère.

France 3

Le chirurgien de Jonzac (Charente-Maritime), pédophile présumé, est aujourd'hui soupçonné d'abus sur 4 mineurs, mais d'autres plaintes viennent d'être déposées. Celle qui a brisé le silence, c'est une petite fille. Les faits se sont déroulés il y a deux ans et demi : elle aurait été la dernière victime du chirurgien pédophile, violée à l'âge de six ans. La famille habite alors un quartier de Jonzac, et ils sont les voisins du chirurgien.

"Il lui a ruiné sa vie"

Le chirurgien aurait alors agressé sexuellement et violé la fillette dans son jardin. Malgré les menaces, elle s'est confiée à ses parents. Ceux-ci ont accepté de témoigner : "Je lui ai parlé pendant plus d'une heure, pour savoir si ça avait été plus loin ou pas", explique la maman, face cachée. "Puis je lui ai donné une poupée, pour vraiment qu'elle me fasse voir ce qu'il s'était passé, et c'est comme ça que j'ai compris qu'il y avait eu viol". Aujourd'hui, cette mère de famille est révoltée : "Il lui a ruiné son enfance, il lui a ruiné sa vie". Grâce à son témoignage, d'autres victimes ont porté plainte contre le chirurgien. "Je suis fière qu'elle ait parlé, qu'elle n'ait pas gardé ça en elle, je la vois comme un héros", explique ainsi son père.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'affaire Outreau examinée lors de la commission d\'enquête parlementaire, à l\'Assemblée nationale, à Paris, le 14 mars 2006. 
L'affaire Outreau examinée lors de la commission d'enquête parlementaire, à l'Assemblée nationale, à Paris, le 14 mars 2006.  (JOEL SAGET / AFP)