Cet article date de plus de neuf ans.

Ouverture du procès du présumé "dépeceur de Montréal", Luka Magnotta

L'épilogue de la plus retentissante affaire criminelle de ces dernières années au Canada se joue à Montréal avec l'ouverture du procès de Luka Magnotta, l'assassin et le dépeceur présumé d'un étudiant chinois qui était son petit ami au moment des faits. L'affaire a connu un écho mondial, car le criminel s'était filmé et il avait publié la vidéo sur internet.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Reuters)

Meurtre avec préméditation, outrage à cadavre, diffusion de
matériel obscène et harcèlement vis-à-vis du Premier ministre canadien Stephen
Harper : ce sont les chefs d'accusation dont répond Luka Magnotta, le "dépeceur
de Montréal
".
Son procès s'ouvre lundi à Montréal par une étape préliminaire qui doit permettre au
juge de décider si les preuves réunies soutiennent suffisamment les accusations
portées à son encontre.

Ses
défenseurs ont annoncé qu'ils allaient demander un huis clos à l'ouverture de cette
étape préliminaire qui pourrait durer une dizaine de jours. Un fait rare dans
les anales de la justice canadienne à cette étape d'un procès. Sans plus d'explications, ses
avocats ont avancé que l'absence du public "servira mieux les objectifs
de la justice.
"

S'il est reconnu coupable, Luka Magnotta est passible de la prison à perpétuité.

"Canadian psycho "

Ancien prostitué et acteur porno raté, ce bisexuel de 29 ans
avait jadis pris "Ange " pour nom de scène, mais il risque d'entrer dans
l'histoire de la criminalité comme le "Canadian Psycho ", comme l'ont baptisé
les médias.
Et pour cause : la vidéo de son crime, diffusée sur Internet fin mai 2012, était
accompagnée par une chanson tirée du film American Psycho . On y voyait un homme commettre un meurtre avec un pic à glace sur une personne ligotée, suivi du dépeçage du corps de la victime.

Luka Magnotta est également
accusé d'avoir envoyé par la poste des parties du corps de la victime, Lin Jun, à travers tout le Canada, y compris au Parti conservateur au
pouvoir.
Le tronc de la victime avait été découvert dans une valise mise aux
ordures dans une ruelle de Montréal, près du logement de Luka Magnotta. La tête n'a été retrouvée
que début juillet 2012
.

Arrêté en Allemagne le 4 juin 2012 après une cavale en
France
 de plusieurs jours, Luka Magnotta a été rapidement extradé, et a plaidé non coupable de
tous les chefs d'accusation, lors d'une première comparution en juin.

Probablement antisocial et psychopathe

Ses défenseurs pourraient plaider la maladie mentale, mais
des experts psychiatriques ne leur
prédisent pas beaucoup de succès.

Ces derniers ont étudié, à distance, la
personnalité de l'accusé et l'ont jugé probablement antisocial et psychopathe, mais pas
malade mental. Et donc apte à être jugé.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.