Oncologie pédiatrique de Garches : le TGI rejette le recours des parents

Le tribunal de grande instance de Paris a rejeté, ce jeudi, le recours des parents d’enfants cancéreux qui s’opposent à la fermeture du service d’oncologie pédiatrique de l'hôpital de Garches (Hauts de Seine). La fermeture du service est prévue en août.

(Le service d'oncologie pédiatrique de l'hôpital Raymond-Poincaré de Garches va fermer en août. © MaxPPP)

C’est une nouvelle déception pour les proches des enfants hospitalisés dans le service de cancérologie pédiatrique de Garches, dans les Hauts de Seine. Le tribunal de grande instance de Paris (TGI) a rejeté, ce jeudi après-midi, le recours déposé par des parents d’enfants cancéreux qui s’opposent à la fermeture du service.

 

Le juge a estimé que l’administration n’a effectué aucune faute grave. "L’existence d’une voie de fait n’est pas démontrée",  a-t-il relevé dans sa décision, ajoutant que " la continuité de la prise en charge" des patients est assurée puisque ceux qui le souhaitent seront soignés dans un hôpital de Boulogne-Billancourt.

 

Cette fermeture provoque, depuis plusieurs mois, un bras de fer entre l’administration et les familles des jeunes cancéreux. Le service d’oncologie pédiatrique avait été mis en place, en 2004, par l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris et le ministère de la Santé qui avaient signé un protocole prévoyant sa création. 

L'autorisation d'exercer n'a pas été renouvelée 

En 2009, l’autorisation d’exercer avait été renouvelée pour une durée de cinq ans. C’est donc l’absence de demande de renouvellement de la part de l’AP-HP qui entraînera la fermeture du service en août. Certains parents s'étaient mis, fin juin, en grève de la faim, pendant deux semaines, en signe de protestation. Pour eux, ce service, dirigé par le Docteur Delépine, est  unique en France car il offre "un choix thérapeutique" au malade.

 

Mais pas question d’arrêter le combat pour autant. Les proches ont déjà saisi le tribunal administratif et déposé un recours devant la Cour européenne des droits de l’Homme. Le nouveau Défenseur des Droits, Jacques Toubon, a également été interpellé.

 

Oncologie pédiatrique de Garches : le TGI rejette le recours des parents. Elodie Gueguen.
--'--
--'--