Cet article date de plus de six ans.

Nice : plainte de B. Cazeneuve pour diffamation envers lui et la police nationale

Après la polémique sur les pressions qu'affirme avoir subi une policière municipale de Nice, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a décidé de porter plainte contre cet agent, pour diffamation envers la police nationale et lui-même.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Bernard Cazeneuve porte plainte pour diffamation envers lui-même et la police nationale © MaxPPP)

Bernard Cazeneuve avait déjà annoncé qu'il portait plainte pour diffamation contre la policière municipale qui accuse son cabinet d'avoir fait pression sur elle pour modifier un rapport de l'attentat du 14 juillet à Nice. Le ministre de l'Intérieur a finalement décidé de porter plainte pour diffamation envers lui-même et la police nationale. 

Une plainte déposée auprès du parquet de Paris où Bernard Cazeneuve déclare que les propos de la policière sont "sans conteste de nature à faire naître dans l'esprit du public l'idée que le ministère et le ministre communiquent de faux éléments sur les effectifs de la police nationale présents sur place" le soir du 14 juillet. Il est aussi indiqué dans les plaintes que ces déclarations de la policière portent "atteinte à l'honneur et à la considération" de la police nationale et du ministre.

La policière responsable de la vidéosurveillance à Nice affirme que le ministère de l'Intérieur a envoyé un commissaire à Nice au lendemain de l'attentat. Cette personne l'a mise en ligne avec le ministère. Selon elle, il lui a alors été demandé avec insistance de noter qu'elle avait vu des policiers municipaux sur la promenade des Anglais ce soir-là, alors qu’elle disait ne pas les avoir vu sur les images des caméras.

À LIRE AUSSI ►►►Sécurité à Nice : pour Hollande, "c'est la justice qui doit établir la vérité"

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.