Cet article date de plus de sept ans.

Mobilisation autour de cinq militants de la Confédération paysanne en garde à vue

Après la prolongation de la garde à vue des cinq militants de la Confédération paysanne pour les dégradations commises à la ferme des "Mille vaches", des rassemblements ont eu lieu jeudi devant le palais de justice de Paris.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Mercredi, des membres de la Confédération paysanne avait saccagé cette ferme © maxppp)

Cinq militants de la Confédération paysanne sont toujours en garde à vue ce jeudi soir. Ils ont été interpellés mercredi après le démontage du chantier de la ferme des Mille vaches, ce projet de ferme géante dans la Somme près d'Abbeville. Ils sont interrogés pour des dégradations et des vols. Les dégâts atteindraient 100.000 euros d'après le propriétaire qui a porté plainte.

Le syndicat agricole dénonce depuis longtemps les dangers de cette ferme industrielle : dangers pour l'environnement et pour l'avenir des petites exploitations françaises. Il a d'ailleurs organisé une manifestation de soutien, ce soir, devant le palais de justice de Paris.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.