Cet article date de plus de trois ans.

Millas : deux familles de victimes se constituent partie civile

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Millas : deux familles de victimes se constituent partie civile
Article rédigé par
France Télévisions

Deux familles de victimes de la catastrophe de Millas (Pyrénées-Orientales) vont se constituer partie civile afin d’avoir accès au dossier. Plusieurs familles pointent un manque d’accompagnement.

Plus de dix jours après la catastrophe de Millas (Pyrénées-Orientales), les enquêteurs ne sont toujours pas parvenus à déterminer avec certitude les circonstances et la cause de l’accident. Plusieurs familles es victimes ont dé&cidé de se constituer partie civile pour avoir accès au dossier. "Les clients veulent que rien ne leur soit caché pour réellement déterminer qui est responsable, explique Me Jeahanne Collard. À l’heure actuelle les rumeurs circulent. Ceux que je représente n’ont pas de réelles informations sur ce qu’il s’est passé."

Sentiment d'abandon

À partir de mardi 26 décembre un dispositif d’accueil des familles des victimes sera mis en place à la mairie de Saint-Féliu-d’Avall (Pyrénées-Orientales). Certaines de ces familles ont fait part de leur sentiment d’abandon, pointant les carences de la cellule psychologique.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.