Vidéo Mort de Michel Fourniret : "Je comprends la frustration des familles" de victimes, assure Éric Dupond-Moretti

Publié Mis à jour
Article rédigé par
Avec France Inter - franceinfo
Radio France

"Je comprends évidemment cette immense attente des familles, qui ne pourront pas obtenir de réponses", a réagi le ministre de la Justice, après la mort du tueur en série.

"Je comprends la frustration des familles, qui avaient un certain nombre de questions à poser à monsieur Fourniret. Et ça ne pourra pas se faire", a réagi le garde des Sceaux Éric Dupond-Moretti, mardi 11 mai sur France Inter au lendemain de la mort du tueur en série Michel Fourniret.

Michel Fourniret "a quand même été jugé, il a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité. Il est mort en prison", a souligné le ministre de la Justice, même s'il "comprend évidemment cette immense attente des familles qui ne pourront pas obtenir de réponses".

Interrogé sur le demande formulée par les avocats des familles de victimes sur la création d'un corps national de juges spécialisés pour les tueurs en série, Éric Dupond-Moretti répond que "ça fait partie des choses qui ont été discutées devant la Commission des lois de l'Assemblée nationale. On est en train de réfléchir à cette juridiction spécialisée" dans les affaires non-élucidées.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Michel Fourniret

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.