Affaire Estelle Mouzin : les fouilles reprennent suite aux révélations de Monique Olivier

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Affaire Estelle Mouzin : les fouilles reprennent suite aux révélations de Monique Olivier
France 3
Article rédigé par
H.Puffeney, M.Septembre, C.Cuello, S.Julien, A.Lepinay, A.Locascio, D.Samulczyk, F.Cardoen - France 3
France Télévisions

Une nouvelle série de fouilles a eu lieu mardi 6 avril dans les Ardennes, pour tenter de retrouver le corps d'Estelle Mouzin. L'ex-femme de Michel Fourniret, Monique Olivier, a reconnu avoir joué un rôle dans la séquestration et a donné des informations précises aux enquêteurs. 

Les aveux de Monique Olivier seront-ils la clé d'une enquête vieille de 18 ans ? Depuis la matinée du mardi 6 avril, les gendarmes et enquêteurs inspectent une zone forestière de la commune d'Issancourt-et-Rumel (Ardennes). Selon Monique Olivier, l'ex-femme de Michel Fourniret, c'est ici qu'aurait été transporté le corps de la jeune Estelle Mouzin. Auparavant, elle aurait été séquestrée dans leur maison d'une commune voisine. Après des dizaines d'interrogatoires, elle a avoué sa participation directe à la séquestration de la fillette. 

Des informations très précises 

"Monique Olivier a indiqué qu'elle était présente à Ville-sur-Lumes (Ardennes), dans la maison où a été séquestrée Estelle, elle a indiqué qu'elle a accompagné Michel Fourniret après le meurtre sur un lieu qu'elle a indiqué au juge d'instruction, donc ce sont deux éléments qui sont très importants", détaille Me. Didier Seban, avocat de la famille d'Estelle Mouzin. Suite aux aveux, la juge Sabine Khéris a ordonné de nouvelles fouilles, après quatre tentatives infructueuses. Les indications données par Monique Olivier aux enquêteurs sont en effet très précises. Les fouilles se poursuivront durant plusieurs jours. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.