Meurtre de Sophie Toscan du Plantier : la justice française veut juger le principal suspect

Selon les informations recueillies ce jeudi par France Info, la magistrate française chargée du dossier de l'assassinat de Sophie Toscan du Plantier, le 23 décembre 1996 en Irlande, a demandé le renvoi devant les assises du principal suspect.

(Le journaliste anglais Ian Bailey, principal suspect dans l'enquête sur le meurtre de Sophie Toscan du Plantier, photographié en 1998 © Sipa)

Le 27 juillet dernier, la juge Nathalie Turquey a rendu une ordonnance de mise en accusation pour homicide volontaire de Ian Bailey, citoyen britannique résidant en Irlande, devant la Cour d'assises de Paris. Un mandat d'arrêt européen a été émis à son encontre, le 13 juillet, et notifié aux autorités irlandaises.

A LIRE AUSSI ►►► La famille Toscan du Plantier se tourne vers l'UE pour attaquer Dublin

Epouse du producteur de cinéma Daniel Toscan du Plantier, Sophie Toscan du Plantier a été retrouvée assassinée le 23 décembre 1996, près de la ville de Schull, dans le comté de Cork, en Irlande, où elle était en vacances. Principal suspect du meurtre, Ian Bailey a été interpellé et entendu plusieurs fois par les enquêteurs britanniques, mais n'a jamais été inculpé.

Bailey accuse la police et l'Etat irlandais de "mise en cause abusive"

Une enquête séparée a été ouverte en France en 2008, aboutissant en 2010 à une demande d'extradition de Ian Bailey, à laquelle s'est opposée, en 2012, la Cour suprême irlandaise. Ian Bailey, de son côté, a attaqué fin 2014 la police et l'Etat irlandais, les accusant de "mise en cause abusive". La justice a refusé de lui accorder les dommages et intérêts qu'il réclamait.