Cet article date de plus de neuf ans.

Mediator : le tribunal décide de poursuivre le procès

La poursuite du procès du Mediator était en suspens. La défense ayant avancé un argument de procédure. Le tribunal correctionnel de Nanterre a rejeté mercredi cette demande. Le procès se poursuit donc.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Maxppp)

Le procès du Mediator se
poursuit. Décision ce mercredi du tribunal correctionnel de Nanterre. Il a
rejeté la demande d'annulation de la défense et a décidé de "joindre les autres
incidents au fond
".

Le procès du Mediator s'était ouvert mardi. Jacques
Servier, 91 ans, le fondateur des Laboratoires Servier, comparaît pour "tromperie aggravée ". Mardi, il n'a assisté que quelques minutes aux
débats du tribunal et est sorti pour raisons de santé. Lucy Vincent, la porte-parole des Laboratoires
Servier a annoncé qu'il ne serait pas non plus présent à l'audience ce
mercredi. "Son
cardiologue lui a interdit de venir aujourd'hui
".

Les 700 parties civiles de ce procès demandent réparation à Nanterre, sans attendre l'issue de l'instruction menée en ce moment par le parquet de paris sur les mêmes faits.
Le Mediator pourrait causer à long terme la mort de 1.300 à 1.800 personnes, selon un rapport d'experts judiciaires rendu public en avril. Il a été commercialisé entre 1976 et 2009. Il était destiné aux diabétiques mais était largement prescrit comme coupe-faim. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.