Cet article date de plus de neuf ans.

Martine Aubry à Marseille pour "défier" Claude Guéant sur la sécurité

Martine Aubry, candidate à la primaire PS, s'est rendue lundi à Marseille avec pour objectif de "défier" le ministre de l'Intérieur Claude Guéant, venu dans la cité phocéenne installer Alain Gardère nouveau préfet délégué à la sécurité.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Martine Aubry à Marseille le 29 aout 2011 (France 3)

Martine Aubry, candidate à la primaire PS, s'est rendue lundi à Marseille avec pour objectif de "défier" le ministre de l'Intérieur Claude Guéant, venu dans la cité phocéenne installer Alain Gardère nouveau préfet délégué à la sécurité.

La maire de Lille s'est rendue à Marseille pour "défier" (selon les termes de son entourage) le ministre de l'Intérieur Claude Guéant qui, le même jour, installe Alain Gardère, , le troisième en moins de deux ans. A 41 jours de la primaire, au lendemain de l'université d'été de La Rochelle, Martine Aubry, dont la visite a été soigneusement tenue secrète, veut dresser le constat d'échec de la politique sécuritaire de Nicolas Sarkozy et dénoncer cette politique.

Voir la déclaration de Martine Aubry

Voir la video

Claude Guéant, qui avait jugé la situation à Marseille "pas satisfaisante" en matière de sécurité, a annoncé lundi sur RMC/BFMTV l'envoi d'effectifs supplémentaires - environ 400 avec les compagnies de CRS -, mais à titre temporaire. Alain Gardère, jusqu'ici directeur adjoint de cabinet de M. Guéant, doit remplacer Gilles Leclair, resté huit mois à ce poste. Il devra "innover sur le plan stratégique et méthodologique à Marseille, pour qu'une situation maîtrisée de la sécurité règne dans cette ville, enfin", a dit le ministre lors de son arrivée dans la cité phocéenne. Selon lui, ce qui se passe à Marseille, où il effectue lundi son troisième déplacement depuis son arrivée Place Beauvau, "est absolument insupportable".

Voir le reportage d'Isabelle Staes de France 2 sur la visite de Claude Guéant à Marseille

Voir la video

La sécurité est l'un des quatre thèmes prioritaires de la maire de Lille avec l'emploi, le pouvoir d'achat et l'éducation.

Martine Aubry est accompagnée dans cette visite impromptue par trois maires: Michel Destot (Grenoble), Pierre Cohen (Toulouse) et François Pupponi (Sarcelles). Elle a prévu de tenir une conférence de presse à 13H30 à la mairie des XV-XVIe arrondissements de Marseille et de rencontrer la sénatrice PS des Bouches-du-Rhône Samia Ghali.

Distancée actuellement dans les sondages par son principal rival à la primaire socialiste François Hollande, la candidate a décidé de mettre le turbo pour remonter la pente.

Les réactions

Bruno Beschizza, secrétaire national de l'UMP, a qualifié lundi la visite surprise à Marseille de Martine Aubry, en même temps que Claude Guéant, "d'opération de communication" destinée à la "relancer dans la course à la primaire socialiste face à François Hollande".

"Je ne vais pas me livrer à un commentaire sur la présence de Martine Aubry, ou d'un autre ou d'une autre dans un lieu, mais parler de la sécurité à Marseille c'est utile, c'est nécessaire, parce que c'est un échec qu'a connu le gouvernement", dans cette ville, a déclaré François Hollande.

Jean-Claude Gaudin, sénateur-maire UMP de Marseille, s'attaque à Martine Aubry

Voir la video

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.