Mali : la famille d'un otage français porte plainte

La famille de Philippe Verdon, l'un des deux Français enlevés fin novembre au Mali par un commando armé, a déposé une plainte à Paris pour enlèvement et séquestration.

Philippe Verdon, l\'un des deux Français enlevés au Mali le 24 novembre 2011, ici en 2004 à Moroni, aux Comores.
Philippe Verdon, l'un des deux Français enlevés au Mali le 24 novembre 2011, ici en 2004 à Moroni, aux Comores. (YOUSSOUF IBRAHIM / AFP)

Une semaine après la publication de la première preuve de vie de Serge Lazarevic et Philippe Verdon, la famille de ce dernier a décidé de prendre les choses en main. Ses proches ont déposé une plainte mardi 13 décembre à Paris pour "enlèvement et séquestration".

Le 24 novembre, les deux Français ont été enlevés dans leur hôtel de Horombi, dans le nord-ouest du Mali. Le rapt a été revendiqué par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). Le 8 décembre, les hommes du commando armé qui ont mené le kidnapping ont été arrêtés au Mali, mais les otages n'étaient pas avec eux, assurent les autorités maliennes.

FTVi

Rétablir la vérité sur Philippe Verdon

Alors que la France a ouvert une enquête préliminaire pour "enlèvement en bande organisée en lien avec une entreprise terroriste", la famille de Philippe Verdon veut désormais obtenir les informations liées au rapt. C'est la raison de leur plainte : "Le but est d'avoir accès au dossier et de savoir ce qui se passe, explique MAlexandre Varaut. L'avocat de la famille Verdon ajoute que ses clients souhaitent "rétablir la vérité sur le parcours et la personnalité de Philippe Verdon, qui a tour à tour été décrit comme un loser romantique, un escroc international ou un agent secret".

Les deux otages, un temps qualifiés de géologues, ont hérité d'une image de "barbouzes" après la révélation de leur passé trouble en Afrique et dans les Balkans. Aqmi les a présentés comme des agents secrets français. Une conférence de presse doit être organisée le 14 décembre par le père et les enfants de Philippe Verdon pour le présenter sous un meilleur jour.