Les pirates somaliens condamnés à des peines de 4 à 8 ans de prison

La cour d’assises des mineurs de Paris a condamné les six pirates somaliens du Carré d’As à des peines de 4 à 8 ans de prison. Un des accusés a été acquitté, il s'agit du pêcheur. Il est sorti de prison dans la soirée. Un couple de Français avait été pris en otage en septembre 2008 dans leur voilier au large de la Somalie. C’était le premier procès du genre en France.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

La cour d'assises de Paris a prononcé un acquittement et cinq peines de 4 à 8 ans de prison dans le procès des six Somaliens jugés pour la prise d'otages du voilier Carré d'As en 2008  dans le golfe d'Aden. L'accusation avait requis de 6 à 16 ans de réclusion, des peines jugées "particulièrement lourdes " par la défense qui avait plaidé l'acquittement pour deux d'entre eux et des circonstances atténuantes pour les autres.

Ce matin, juste avant que les jurés se retirent pour délibérer, les pirates somaliens ont présenté leurs excuses à leurs victimes. Fait exceptionnel, Jean-Yves et Bernadette Delanne le couple de Français pris en otages dans leur voilier le  "Carré d'As", sont allés serrer la main de leurs ravisseurs. Ils ont même présenté leurs excuses aux anciens otages. L'un d'eux leur a souhaité une longue vie ", un autre les a "remerciés d'avoir témoigné avec humanité ", quand un troisième leur a demandé de lui pardonner. "Merci Mme la présidente de m'avoir donné l'opportunité de parler et de m'avoir écouté. J'ai dit la vérité telle que je l'ai vécue ", a expliqué l'un des six pirates.

Juger un procès comme celui là, le premier du genre en France est particulièrement difficile. Un procès ou se sont mêlés, la pauvreté d’un peuple, le déracinement, un pays en guerre civile depuis 20 ans.
Comme le rappelait la défense aux cours des débats, « la décision de la cours d’assises ne changera rien à la piraterie somalienne ».
 
Après cette affaire, un autre dossier de piraterie sera jugé à Paris en mai prochain. L'affaire du Ponant. Un trois-mâts capturé quelques mois avant le Carré d'As.