Les dernières minutes du vol Rio-Paris reconstituées

Trois mois avant la publication du rapport final sur les causes de l'accident de 2009, France 3 diffuse, mercredi 14 mars, "Vol AF 447 Rio-Paris : les raisons d'un crash". Un document exclusif.

Voir la vidéo
Fabrice Amedeo, Véronique Préault, Pièce à Conviction, France 3, Francetv info

Trois ans après l'accident qui a causé la mort des 228 passagers et membres d'équipage, le reportage "Vol AF 447 Rio-Paris : les raisons d'un crash" reconstitue les dernières minutes à bord du vol Air France. Il sera diffusé mercredi 14 mars sur France 3, à 23h10. Une enquête réalisée et révélée trois mois avant la publication du rapport final d'enquête sur les causes de ce drame. Pour expliquer et comprendre les raisons de ce drame, les auteurs ont fait appel à des acteurs pour mettre en images les dernières actions des pilotes dans le cockpit, pendant 4 minutes et 22 secondes, juste avant que l'Airbus A330 s'abîme dans l'Atlantique. Les auteurs de l'enquête développent la thèse selon laquelle leurs réactions auraient conduit au crash de l'appareil.

Une diffusion qui a bien failli être compromise

Le tribunal de Paris a autorisé, mercredi 14 mars, la diffusion de ce reportage, alors que des familles de victimes réclamaient "la suspension jusqu'à la clôture des enquêtes et expertises en cours". La juge Anne-Marie Sauteraud a estimé qu'il n'y avait pas lieu à référé. La mesure sollicitée "de suspension de la diffusion d'une œuvre audiovisuelle, même provisoire, est par sa nature préventive l'une des plus radicalement contraires à la liberté d'expression", a rappelé la magistrate dans son ordonnance. Un soulagement pour Marie de la Chaume, la rédactrice en chef du magazine : "Nous avons fait un travail rigoureux et équilibré, en donnant la parole à la fois à Airbus et  à Air France."

Débris de l\'Airbus du vol AF 447, retrouvés le 8 juin 2009 dans l\'océan Atlantique.
Débris de l'Airbus du vol AF 447, retrouvés le 8 juin 2009 dans l'océan Atlantique. (HO / BRAZILIAN NAVY)