Cet article date de plus d'onze ans.

Le retour des époux Lavier devant la justice

Ces deux acquittés de l'affaire de pédophilie d'Outreau ont de nouveau des ennuis avec la justice. Franck et Sandrine Lavier, ainsi que quatre de leurs proches, comparaissent aujourd'hui devant le tribunal correctionnel de Boulogne-sur-Mer. Ils répondent de "corruption de mineurs" et de "violence sur mineurs".
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Deux des enfants du couple âgés de 10 et 11 ans sont à l'origine de ce nouveau procès. Dans leurs plaintes formulées au début de l'année 2011 ils avaient dénoncé des maltraitances après avoir fugué. L'enquête pour des faits de maltraitance a débouché sur la révélation de faits à connotation sexuelle.

Lors des perquisitions, les enquêteurs ont découvert des vidéos prises lors de soirées arrosées. Elles mettaient en scène des adultes plus ou moins dénudés. Ils y simuleraient des actes sexuels en présence d'enfants.

"Il s'agit de quelques soirées légères, certainement pas d'actes de corruption de mineurs" (la défense)

Le couple se défend en arguant que l'affaire d'Outreau a déjà provoqué suffisament de dommages au sein de leur famille. "Ils veulent qu'on leur fiche la paix, ce lieu est un lieu de très mauvais souvenirs pour eux, ils veulent qu'on arrête les investigations, qu'on arrête de les séparer de leurs enfants. Les faits sont infondés, il n'y a aucune corruption de mineurs" , a déclaré l'avocat de Sandrine Lavier, Me Philippe Lescene lors de son arrivée au tribunal correctionnel de Boulogne-sur-Mer.

Le couple encourt jusqu'à sept ans de prison et 100.000 euros d'amende.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.