Cet article date de plus de cinq ans.

Le policier soupçonné d'avoir frappé un lycéen de 15 ans sera jugé pour "violences volontaires" en correctionnelle

Sur des images tournées devant le lycée parisien Henri-Bergson, un policier avait asséné un coup de poing à un lycéen, jeudi 24 mars à Paris. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une vidéo montre un adolescent se faire frapper par un policier non loin du lycée Bergson de Paris, le 24 mars 2016, en marge de la mobilisation contre la loi Travail. (CR12 C / YOUTUBE)

Le policier soupçonné d'avoir frappé un lycéen de 15 ans a été renvoyé par le parquet au tribunal correctionnel pour "violences volontaires par personne dépositaire de l'autorité publique", indique une source judiciaire, samedi 2 avril. Ce gardien de la paix de 26 ans a été confronté au lycéen durant sa garde à vue de 48 heures. Il a aussi été soumis à un contrôle judiciaire avec interdiction d'exercer dans l'attente de son jugement, prévu en mai.

Une vidéo avait été reprise sur les réseaux sociaux

Les faits se seraient produits jeudi 24 mars près du lycée parisien Henri-Bergson, en marge de la mobilisation contre la loi Travail. Une vidéo montre ainsi un jeune de 15 ans à terre, relevé par un policier lui intimant "lève toi !". Alors qu'il est en train de se redresser, maintenu par deux policiers, le gardien de la paix lui assène un coup de poing violent. "Je me suis fait arrêter à quelques centaines de mètres de l'entrée, et un policier m'a attrapé, avant de me frapper avec son collègue", avait ensuite indiqué l'adolescent, contacté par francetv info.

Un policier assène un coup de poing à un jeune manifestant

Le policier avait été placé en garde à vue à l'IGPN, la police des polices, jeudi 31 mars, dans le cadre de l'enquête judiciaire.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.