Le frère de Mohamed Merah renvoyé devant la cour d’assises

La chambre de l'instruction de la cour d'Appel de Paris a confirmé vendredi le renvoi devant les assises d'Abdelkader Merah. Il sera jugé pour complicité d'assassinats terroristes.

(Abdelkader Merah sera jugé pour complicité d'assassinats terroristes © MaxPPP)

 Abdelkader Merah, le frère de l’auteur des tueries de Toulouse et Montauban en mars 2012, sera finalement renvoyé devant les assises. La cour d'appel de Paris a confirmé ce vendredi le renvoi d'Abdelkader Merah devant la cour d'assises spéciale pour complicité des assassinats terroristes perpétrés par son frère Mohamed. 

A LIRE AUSSI ►►► Mohamed Merah, le parcours d'un djihadiste français

Proximités idéologiques et contacts répétés 

Le 15 mars, les juges antiterroristes avaient ordonné son renvoi devant les assises, notamment pour complicité. Même si Mohamed Merah a agi seul, ces derniers avaient retenu les proximités idéologique et religieuse des deux frères, leurs contacts répétés les jours précédant les tueries et relevé la présence d'Abdelkader Merah à des moments-clés dans la préparation des attaques. Ainsi, le vol, le 6 mars à Toulouse, d'un scooter utilisé par le tueur pour se déplacer sur les lieux des assassinats. 

Un deuxième homme renvoyé devant les assises 

La cour d'appel a également confirmé le renvoi devant les assises de Fettah Malki, un délinquant toulousain soupçonné d'avoir fourni un pistolet mitrailleur Uzi et un gilet pare-balles à Mohamed Merah. Il sera jugé pour association de malfaiteurs terroriste à caractère délictuel, une infraction passible de dix ans de prison. Des parties civiles et le parquet général avaient demandé qu'il soit jugé pour association de malfaiteurs terroriste à caractère criminel, passibles de vingt ans de réclusion.