Cet article date de plus de dix ans.

Dans le Puy-de-Dôme, le forcené retranché a été arrêté

Le chasseur de 62 ans s'est rendu peu après l'assaut du GIGN dans le village de Beurières. Il avait auparavant blessé un gendarme en lui tirant dessus.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Beurières, dans le Puy-de-Dôme. (GOOGLE MAPS)

Le chasseur retranché depuis la veille dans une maison de Beurières, dans le Puy-de-Dôme, s'est rendu mercredi 25 avril aux autorités. Ce forcené de 62 ans avait blessé un gendarme en lui tirant dessus mardi. 

Chasseur émérite, connu des forces de l'ordre pour violences, il logeait provisoirement chez un ami dans ce village de 300 habitants. Lorsqu'un groupe de gendarmes est venu lui signifier que la famille de son ami souhaitait son départ, l'homme a tiré avec des plombs de gros calibre au fusil de chasse, touchant l'un d'entre eux.

Un périmètre de sécurité avait été mis en place à l'entrée du village, avant que le Groupe d'intervention de la gendarmerie nationale (GIGN) donne l'assaut dans la nuit. "Il s'est rendu sans coups de feu" peu après 5 heures, a indiqué le sous-préfet d'Ambert. Le procureur de la République de Clermont-Ferrand a précisé de son côté que l'opération n'avait fait "aucun blessé" et que le retraité avait été placé en garde à vue "pour tentative de meurtre sur agent de la force publique".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.