Le fichier client de Virgin a été vendu à... la Fnac

David Daddi, un entrepreneur toulousain, pensait avoir fait l'acquisition du siècle en obtenant les adresses mails de plus de un million d'anciens clients de Virgin pour la modeste somme de 122,50 euros. Le liquidateur de l'entreprise conteste cet achat. Le fichier a en fait été cédé à la Fnac.

(Charles Platiau Reuters)

Le 25 juin dernier, David Daddi remporte sur Internet des enchères sur une vente du fichier clients de Virgin Megastore. Le réseau de magasins culturels a été placé en liquidation le 17 juin, et une offre proposant les données de plus 1,6 million de ses clients – dont 1,2 million avec une adresse mail valide - est proposée sur le site liquidationsenchere.com, qui met en vente des biens provenant de liquidations judiciaires.

Le jeune entrepreneur toulousain de 39 ans pense alors avoir remporté la mise pour la somme de 122,50 euros. Il se félicite même de ce qu'il pense être une bonne affaire sur sa page Facebook, en reprenant des articles de sites évoquant cet achat, dont il pense se servir pour lancer une future start-up.

Quatre repreneurs pour des offres entre 20.000 et 54.000 euros

Problème : cette vente est impossible selon le liquidateur du groupe. La procédure est encadrée par le tribunal de commerce de Paris, et les montants proposés par les éventuels acheteurs se situent bien au-delà de celui proposé par David Daddi. C'est ce qu'explique Guy Olharan, au micro d'Erwan Pastol.  

"On m'avait alerté il y a une huitaine de jours sur ce lien Internet. (...) Je m'étais approché de maître Lévy, qui assure la liquidation de Virgin. Il m'avait assuré que le tribunal de commerce avait examiné quatre offres de rachat pour le fichier de Virgin, et que ces offres portaient sur des montants beaucoup plus importants, de 20.000 à 54.000 euros."

Pour le syndicaliste, pas de doute : si David Daddi a bien formulé une telle offre, le tribunal de commerce a nécessairement dû la rejeter. Impossible pour le moment de dire qui a mis cette offre sur le site d'enchères en ligne.

 

"La Fnac est le seul acquéreur du fichier client Virgin"

C'est finalement la Fnac, concurrent de Virgin, qui a remporté le fichier pour un montant de 54.000 euros. Me Dominique Wernert, avocat du liquidateur judiciaire de Virgin, l'a confirmé mardi auprès de l'AFP : "Le juge-commissaire (en charge de la liquidation) a retenu la Fnac comme
seul acquéreur du fichier client de Virgin"
, a-t-il expliqué, démentant "formellemment" l'achat de ces données par David Daddi.