Cet article date de plus de huit ans.

La justice ordonne une expertise génétique pour déterminer qui est le père de Zohra Dati

Le tribunal civil de Versailles a ordonné mardi une expertise génétique afin d'établir si, oui ou non, Dominique Desseigne, le médiatique dirigeant du groupe Barrière, est le père de Zohra, la fille de Rachida Dati.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

L'affaire avait affolé la presse people et défrayé la
chronique judiciaire au début du mois d'octobre : peut-être son dénouement
s'annonce-t-il enfin. Le tribunal de Versailles a ordonné mardi une expertise
génétique pour déterminer si oui ou non, Dominique Dusseigne est le père de Zohra,
3 ans, la fille de Rachida Dati. 

L'ex-garde des Sceaux de Nicolas Sarkozy avait toujours tu l'identité
du père de sa fille, mais Le Point.fr révélait début octobre qu'elle avait
assigné en reconnaissance de paternité le médiatique PDG du groupe Lucien Barrière
,
notamment propriétaire du Fouquet's à Paris.

Un "doute raisonnable"

Elle dément dans la presse, porte plainte contre les titres
qui ont glosé sur sa démarche. Las. L'affaire est relayée dans les médias. Lui conteste
qu'il est le père. Il refuse d'ailleurs de se soumettre à un test ADN, en
invoquant au nom du "doute raisonnable " les nombreuses autres relations
qu'aurait entretenu Rachida Dati pendant son aventure avec elle.

Quand l'expertise génétique aura été réalisée, le tribunal
de Versailles fixera une autre date pour que se tienne une nouvelle audience de
procédure. Pour autant, Dominique Desseigne n'est pas obligé de se soumettre au
test de paternité puisqu'il suppose le consentement des personnes qu'il
concerne
.

Dominique Desseigne peut refuser le test

Ce serait une stratégie risquée : le juge pourrait interpréter
son refus comme un aveu de paternité, notamment si la mère a apporté la preuve
qu'elle a entretenu une relation avec lui. Comme la preuve est libre en la
matière, Rachida Dati pourra l'apporter par tout moyen : témoignages d'amis,
photos, relevés téléphoniques, mails, textos...

S'il était reconnu comme étant le père de Zohra Dati, Dominique
Dusseigne, à la tête d'un groupe qui réalise un chiffre d'affaires d'1,1
milliard d'euros, devrait assumer ses responsabilités légales : l'état civil
de sa fille sera modifié et, surtout, il devra lui verser une pension.
Laquelle, si elle est demandée après la naissance de l'enfant, peut être exigée
rétroactivement
...

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.