Cet article date de plus de dix ans.

La justice belge refuse d'interdire "Tintin au Congo", le Cran s'indigne

Un Congolais résidant en Belgique avait saisi la justice pour faire interdire la BD "Tintin au Congo" car il la jugeait raciste. Aujourd'hui le Cran déplore la décision du tribunal.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

C'est l'une des meilleures ventes de l'oeuvre d'Hergé, "Tintin au Congo" est accusé par le

Conseil représentatif des associations noires (Cran) de *"véhiculer les clichés les plus

racistes de l'époque coloniale" . Selon l'association, des "dizaines de milliers d'enfants sont

intoxiqués par les représentations odieuses de ces albums"* .

Le Cran déplore donc la décision de la justice belge de ne pas interdire l'album. Il en profite

pour rappeler qu'il demande depuis longtemps *"non pas l'interdiction de la vente de l'album,

mais l'introduction d'une préface qui en précise le contexte, et déconstruise les

représentations de l'oeuvre"* .

Ce vendredi, la justice belge a refusé d'interdire la vente de "Tintin au Congo", estimant que

le recours de Bienvenu Mbutu Mondondo était non fondé. Selon son avocat, *"le tribunal de

première instance de Bruxelles estime que la loi belge contre le racisme ne peut

s'appliquer".*

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.