Cet article date de plus de neuf ans.

L'UFC-Que choisir assigne en justice dix opérateurs pour leurs offres mobiles illimitées

PARIS - L'association de consommateurs dénonce notamment des anomalies dans les contrats, préjudiciables pour les Français.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'association de consommateurs UFC-Que choisir assigne les dix principaux opérateurs télécoms français pour leurs offres mobiles dites "illimitées", le 20 juin 2012. (WONG MAYE / AP / SIPA)

Des "clauses abusives", selon l'UFC-Que choisir. L'association de consommateurs a annoncé mercredi 20 juin qu'elle assignait devant le tribunal de grande instance de Paris les dix principaux opérateurs télécoms français pour leurs offres mobiles dites "illimitées". Sont concernés B&You, Coriolis, Free Mobile, La Poste Mobile (LPM), Prixtel, SFR, Simplus, Sosh, Virgin Mobile et Zéroforfait.

L'association de consommateurs se dit notamment "scandalisée de l’utilisation de ce terme par Numéricable pour des offres limitées (environ 14 heures par mois)". "Cette imprécision empêche le consommateur d’optimiser et de sécuriser sa consommation", relève l'UFC.

L'UFC avait déjà mis en demeure en février ces opérateurs ou filiales d'opérateurs. Elle avait dénoncé des "anomalies dans leurs contrats". "Bien que des négociations aient été entamées, les avancées sont clairement insuffisantes. Par conséquent, l’association se voit contrainte d’assigner pour suppression de clauses abusives les dix opérateurs", précise l'UFC.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.